Arnaud Montebourg a déclaré ce jeudi qu'il allait s'entretenir avec les responsables des banques françaises. Le ministre de l'Economie leur reproche la hausse "indécente" de leurs rémunérations.
© AFPAFP

© AFP

Les banquiers dans le collimateur du gouvernement. Alors que de nombreux Français voient leur pouvoir d'achat diminuer, les récentes augmentations des patrons des banques françaises passent mal du côté de Matignon. Arnaud Montebourg a indiqué ce jeudi qu'il allait convoquer les responsables bancaires, à la demande de Manuel Valls.

Valls et Montebourg voient rouge

"Les rémunérations des dirigeants de banque ont progressé dans des proportions absolument indécentes", s'est indigné Arnaud Montebourg, lors d'une séance de "questions cribles" au Sénat. Le ministre de l'Economie a cité, en exemple, le patron du Crédit Agricole, Jean-Paul Chifflet, qui aurait perçu un montant annuel de 2,14 millions d'euros, soit une hausse de 38,8 % par rapport à l'année précédente. 3,44 millions d'euros pour Jean-Laurent Bonnafé, dirigeant de la BNP, en hausse de 8,1 %. Frédéric Oudéa, patron de la Société Générale, aurait touché un salaire annuel de 2,7 millions d'euros, soit 8,5 % supplémentaires. Des hausses de rémunérations patronales qui ont agacé Matignon. Manuel Valls a demandé à Arnaud Montebourg de convoquer les patrons des banques pour qu'ils s'expliquent sur l'envolée "indécente" de leurs salaires. "Il va falloir que l'on discute de tout cela avec la place bancaire", a assuré le patron de Bercy."On ne peut pas avoir un système bancaire défaillant et des rémunérations qui s'envolent dans des proportions disproportionnées à nos yeux", a-t-il insisté.

Pour l'heure ni BNP Paribas, ni la Société générale, ni le groupe BPCE, maison mère de Natixis, n'ont souhaité réagir aux propos d'Arnaud Montebourg.

Vidéo sur le même thème : réorganisation de la Banque de France 

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Réorganisation de la Banque de France: échec de la réunion de la dernière chance

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.