Sommaire

Manuel Valls, inquiet pour sa femme et ses enfants

© AFP

Le 13 novembre, des terroristes de Daech ont commis une série d’attaques dans plusieurs arrondissements de Paris, dont le 11e où résident Manuel Valls, son épouse et leurs enfants. Aussi, dès qu’il a été alerté par "une connaissance" vivant près d'une des rues attaquées, que des fusillades mortelles avaient eu lieu, le Premier ministre a pensé à sa famille. "J’habite ce quartier, celui d’Anne (Gravoin), ma femme. Ils étaient dehors. J’étais vite rassuré", a-t-il expliqué sur le plateau du "Petit Journal" de Canal+. Soulagé, le chef du gouvernement s’est ensuite rendu au "Café des Anges,  un café situé juste à côté, dont plusieurs employés ont été tués, ou blessés, ou concernés par ces attentats".

A lire aussi -Manuel Valls : ses confidences sur le soir des attentats à Paris

Manuel Valls a toutefois confié que si sa "deuxième pensée" avait été pour ses proches, sa toute première avait été de se dire "Ca y est, on y est".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.