L'attentat de Charlie Hebdo mercredi est considéré comme une attaque terroriste. Ses auteurs ont revendiqué avoir agi "pour venger le prophète Mahomet". Aussi, Marine Le Pen, la présidente du Front National a demandé à bénéficier d'une protection policière particulière.
AFP

Selon les informations du Parisien, Marine Le Pen a demandé mercredi au ministère de l’Intérieur de bien vouloir la placer sous protection policière particulière. La présidente du Front National craindrait que les hommes à l’origine de l’attentat de Charlie Hebdo ou d’autres s’inspirant d’eux s’en prennent à elles, à ses proches ou à des membres de son parti.

A lire aussi –Attentat à Charlie Hebdo : quel avenir pour l’hebdomadaire satirique ?

L’attaque survenue mercredi dans les locaux de Charlie Hebdo a été qualifiée d’attaque terroriste par le président François Hollande. Et Marine Le Pen n’a pas hésité à rapidement évoquer les auteurs de ce massacre comme étant des "fondamentalistes islamiques". "Compte tenu de ses attaques récurrentes contre les dérives du fondamentalisme islamique", la leader d’extrême droite "fait évidemment partie des personnalités politiques dite à haut risque", a expliqué l’un de ses collaborateurs au Parisien. Et celui-ci de conclure : "il faut renforcer sa sécurité après ce qui s’est passé à Charlie Hebdo".

Aussi, l’entourage de Marine Le Pen aurait contacté Beauvau pour demander qu’elle bénéficie d’une "sécurité rapprochée" mais également pour qu’une "présence policière" soit déployée autour du siège du FN, a expliqué l’un de ses proches au journal.

Zemmour et Houellebecq aussi ?Mais la présidente du Front National n’est pas la seule personnalité à bénéficier d’une sécurité policière décidée dans le sillage d’attentat à Charlie Hebdo. Michel Houellebecq serait lui aussi sous protection particulière. Les autorités craidraient en effet que, dans ce contexte, la sortie de son dernier livre polémique Soumission le mette en danger. Rien n’a encore été confirmé mais l’auteur du Suicide français pourrait lui aussi bénéficier du même traitement. La sortie de son livre en novembre dernier a provoqué une vive polémique, notamment à cause de sa position controversée sur l’immigration.

A lire aussi –Livre d’Eric Zemmour : cinq points qui créent la polémique

Vidéo sur le même thème - Regardez le clash entre Léa Salamé et Eric Zemmour

Vidéo : Gros clash entre Eric Zemmour et Léa Salamé à propos de Vichy dans On n'est pas couché

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.