La célébrité part en guerre contre un énième membre du gouvernement d'Emmanuel Macron. Cette fois-ci, c'est une question de chasse qui énerve Brigitte Bardot.

Brigitte Bardot-François de Rugy : "vous ignorez la valeur de la vie"

Après Nicolas Hulot, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, c’est contre François de Rugy que Brigitte Bardot déclare la guerre. La célèbre actrice lui reproche d’avoir permis la prolongation de la période règlementaire de la chasse à l’oie cendrée. Et contre le ministre de la Transition écologique et solidaire, elle ne mâche pas ses mots…

"Ce poste ministériel indispensable exige une protection rigoureuse de la nature (…) Je vous méprise car vous ignorez la valeur de la vie", écrit Brigitte Bardot, très engagée en faveur de la cause animale, en amorce de sa lettre ouverte, à l’attention du ministre. Elle l’accuse ensuite de "traitrise" à sa fonction, rapporte Le Figaro. Elle poursuit, lui reprochant d’être un "lâche assassin par chasseurs interposés".

Publicité

"Vous vous êtes fait une spécialité (…) d’insulter les ministres. L’oie cendrée n’est pas une espèce menacée, bien au contraire" s’est expliqué François de Rugy dans une seconde lettre, diffusée sur Twitter.

Publicité

"La protection de la condition animale est le prolongement de conviction humanistes, incompatibles avec les positions que vous avez tenues par ailleurs et qui vous ont valu plusieurs condamnations", a attaqué le ministre, non sans ajouter : "Vos propos, insultants et diffamatoires, desservent la cause que vous prétendez défendre."

Brigitte Bardot-François de Rugy : l’actrice s’en prend régulièrement au gouvernement et aux proches d’Emmanuel Macron

Ce n’est pas la première fois que l’actrice, qui soutenait ouvertement Marine Le Pen lors de la précédente élection présidentielle, s’en prend au président de la République, à ses proches ou à son équipe exécutive.

Fin novembre, elle s’attaquait à Emmanuel Macron, qu’elle accusait de se comporter comme "un maître sans empathie, extrêmement lointain, avec un côté royal", rappelle Voici. Elle s’est également attaquée à son épouse, indiquait Planet. "Elle nous a rejoint au cours de l’entretien. Elle était toute joyeuse de me montrer qu’elle avait mon livre. L’a-t-elle lu ? Je n’en sais rien. A-t-elle compris ce que j’y défends ? Ce n’est pas elle qui au pouvoir", assène-t-elle.

Elle s’est également fendue d’une lettre à Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron, révèle le magazine people. Sans compter ses nombreux accrocs avec Nicolas Hulot, qu’elle estimait être un "trouillard"…