Musicienne de 51 ans, Anne Gravoin est l'épouse de Manuel Valls depuis 2010.
© AFPAFP

 © AFP

A 51 ans, Anne Gravoin est connue dans son milieu professionnel pour être une excellente violoniste. Mais depuis 2012, ceux qui connaissent ce nom l’attribuent à l’ancien ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Musicienne pour Johnny Hallyday

Celle qui est considérée comme une "musicienne brillante et professionnelle" par le recteur de l’Opéra de Tours est diplômée du Conservatoire de Paris où elle a reçu une éducation musicale "classique". Mais Anne Gravoin n’excelle pas uniquement au sein d'orchestres symphoniques. Elle travaille également dans le monde de la variété et a par exemple mené la section cordes de Johnny Hallyday. Auparavant, elle avait déjà collaboré pour la chanson, notamment aux côtés de Laurent Voulzy, qui a assuré sa transition entre le milieu classique et le show-biz.

Un franc-parler

Connue pour son franc-parler et sa sincérité, l’épouse de l’ex-ministre de l’Intérieur s’expose naturellement aux gaffes qui font les choux gras de la presse. À l’image de cette phrase lâchée au Parisien en juin 2012 qui n’avait pas manqué de faire polémique "c’est sûr que musicienne c’est un peu plus glamour que Mme Ayrault, prof d’allemand dans la banlieue de Nantes".

Cette missive comprise comme une attaque de mauvais goût à l’égard de la compagne de l’ancien Premier ministre aurait aussitôt été regrettée par Anne Gravoin. Elle aurait d'ailleurs tout de suite appelé Brigitte Ayrault pour lui assurer que ses propos avaient été "détournés". Ce n’est pas la première fois que la musicienne découvre dans la presse un profil qui ne correspond pas à la réalité de sa personne. Suite à la publication d’un portrait par le journal espagnol ABC la présentant en femme avide de pouvoir prête à "installer un lit conjugal à l'Élysée", elle s’était tout autant insurgée contre les journalistes et avait affirmé n'avoir jamais accordé la moindre interview à ce média

Du côté de ses proches on assure qu’Anne Gravoin est très loin de se définir en fonction de la carrière politique de son mari. Ceci a d’ailleurs été acté par son refus d’emménager place Beauvau et plus précisément "de s’allonger dans le même lit que Guéant". Socialiste convaincue, la comparaison facile de son couple avec celui formé par Nicolas Sarkozy et Carla Bruni la fait bondir dans la mesure où elle considère qu’elle ne se définit pas en fonction de son mari. Comme pour ancrer cette volonté d’indépendance, elle a choisi de garder son unique nom lors de leur mariage en 2010. Ce qui n’est pas le cas de l’ancienne première dame...

Vidéo sur le même thème : Anne Gravoin joue au violon sous les yeux de son mari 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Anne Gravoin joue au violon sous les yeux de Manuel Valls

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.