Qui est vraiment Sophia Chikirou : un parcours politique particulier

Avant d’embrasser les idées de la France Insoumise, Sophia Chikirou s’est longuement cherché politiquement. En effet, comme le rappelle Le Nouvel Observateur, la conseillère communication de Jean-Luc Mélenchon a d’abord tenté sa chance après du Parti socialiste. Dans un premier temps, elle devient l’attachée parlementaire de Michel Charzat, député-maire du 20ème arrondissement de Paris. Puis, elle devient la porte parole de Laurent Fabius, en 2003.

Elle quitte le PS fin 2006 après un profond désaccord électoral : elle souhaitait être investie dans le 20ème arrondissement de Paris, mais Solferino lui préfère George Pau-Langevin. Sophia Chikirou décide de se présenter tout de même, mais ne recueille que 14% des voix. Mesure de rétorsion oblige, le PS fait le choix de l’exclure. Elle en garde, souligne L’Obs, une "rancœur éternelle contre ses ‘camarades’".

C’est pourquoi en 2007, elle tend la main à… Nicolas Sarkozy. Elle est alors membre de la Gauche moderne, un parti installé toute à la droite de la gauche. D’après Marianne, elle envisage même d’être investie par la droite aux municipales de 2008. Pour expliquer ce passage étrange de son parcours politique, elle indique aujourd’hui qu’elle n’était "pas encore terminée idéologiquement".

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.