Alain Juppé était invité ce matin sur RTL à s'exprimer sur sa capacité à affronter Nicolas Sarkozy pour la primaire de 2017. "Chiche !" a averti le maire de Bordeaux.
© Capture RTL

Candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle 2017, Alain Juppé semble pour le moins déterminé. "Je ne veux pas être présomptueux mais j'ai une longue expérience, j'ai exercé un certain nombre de fonctions" a ainsi déclaré le maire de Bordeaux.

Quant à son principal concurrent qui devrait sortir du bois ce mois-ci, le co-président de l’UMP s’est montré serein concernant l’éventualité d’affronter Nicolas Sarkozy dans la course à 2017.

>> Lire aussi : Cinq choses à savoir sur Alain Juppé

"Je pense pouvoir me mettre au service de mon pays" soutient-il avant d’adresser une petite pique à l’ancien président : "je ne crois pas aux ruptures mais aux réformes". Questionné par Jean-Michel Aphatie sur le problème que pourrait poser son âge, Alain Juppé s’en est amusé en indiquant : "il vaut mieux être un septuagénaire en forme qu’un quadra fatigué". Avant d’'enfoncer le clou en précisant : "c’est un peu paradoxal de dire aux Français qu’on travaille jusqu’à 65 ans, peut-être jusqu’à 70 ans demain et d’avoir cette vision des choses".

Et l’édile de Bordeaux d’avertir son potentiel adversaire : "si l’on a que cet argument à me proposer…".

>> Lire aussi : attaqué sur son âge, Juppé traite Sarkozy de "quinqua amorti"

Enfin, l’ex-premier ministre a été invité à réagir aux propos prêtés à Nicolas Sarkozy selon lesquels Alain Juppé n’aurait "pas le courage" de l’affronter. Réponse de l’intéressé : "Chiche !".

Voilà Nicolas Sarkozy prévenu.

> Vidéo sur le même thème : Alain Juppé officialise sa candidature aux primaires UMP

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.