Sommaire

Laurent Wauquiez

© AFP

Après François Baroin et Xavier Bertrand, un autre nom circule : celui de Laurent Wauquiez, vice-président des Républicains. Un point troublant a été révélé dans la presse mercredi : les noms de domaines baroin2017, bertrand2017 et wauquiez2017 ont été officiellement déposés sur Internet pour être protégés. Une confirmation des intentions des trois candidats de substitution possibles ? C’est "l’œuvre d’un plaisantin", assurent les proches des candidats. "Ce n’est pas Laurent [Wauquiez], ni son équipe", assure à 20 minutes l’un de ses proches qui se veut caustique : "Si vous parvenez à identifier le plaisantin, prévenez-nous… L’information nous intéresse."

Le 26 janvier, Laurent Wauquiez confiait "ne pas être inquiet pour François Fillon". "Cette affaire n'est pas de nature à interrompre sa candidature", jugeait-il. Il jurait également "ne pas vouloir entrer au gouvernement". "Il ne vous a pas échappé que je ne fais à peu près rien pour entrer au gouvernement", avait-il lancé à l'occasion de la cérémonie des vœux à la presse.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.