L'ancien Premier ministre a été mis en examen lundi par la commission d’instruction de la Cour de justice de la République dans le volet ministériel de l’affaire Karachi, selon "Le Canard enchaîné".

Selon les révélations du Canard enchaîné, à paraître mercredi, Edouard Balladur, 88 ans, a été mis en examen lundi pour "complicité de détournement de fonds publics" dans l'affaire Karachi. 

Les juges enquêtent notamment sur des rétrocommissions perçues en marge de ventes d’armes et susceptibles d’avoir financé sa campagne présidentielle en 1995, quand il était Premier ministre.

Publicité
L'attentat de Karachi (Pakistan) du 8 mai 2002 (15 morts dont 11 Français), qui a donné son nom à l'affaire, pourrait avoir été un acte de rétorsion contre la France après la décision de Jacques Chirac de mettre fin au versement de commissions à des responsables pakistanais sur des contrats d’armement.

Vidéo sur le même thème : Le 18 janvier 1995, Balladur annonce sa candidature à la présidence de la République

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité