Depuis bientôt une semaine, l'affaire dite "Jouyet-Fillon" ne cesse de provoquer des remous dans la sphère politique. Planet.fr fait le point sur tous les protagonistes qui y sont mêlés de près ou de loin.
AFP

François Fillon

© AFP

C’est un peu "le méchant" de l’histoire, celui qui aurait voulu comploter contre son propre clan. En effet, selon les informations des deux journalistes du Monde à l’origine de l’éclatement de l’affaire, l’ancien Premier ministre aurait proposé à Jean-Pierre Jouyet de déjeuner ensemble le 24 juin dernier. Au cours de ce repas, et toujours selon les deux salariés du quotidien du soir, l’ex-chef du gouvernement en aurait profité pour demander au secrétaire général de l’Elysée de "taper vite" sur Nicolas Sarkozy. Le but de cette manœuvre présumée ? Faire tomber "le champion de la droite" et empêcher son grand retour en accélérant le cours des affaires qui le visent.

Des intentions que François Fillon dément formellement. Aussi, l’ex-locataire de Matignon a fait savoir qu’il allait engager une action en référé pour obtenir une copie intégrale des enregistrements prouvant ce prétendu complot. Il a par ailleurs porté plainte pour diffamation contre les deux journalistes et menacé d’en faire de même à l’encontre de Jean-Pierre Jouyet.

A lire aussi – Jouyet-Fillon : François Fillon demande une copie intégrale des enregistrements à la justice

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.