Sommaire

Piotr Pavlenski : un squatteur de logements parisiens

Peu de temps après avoir posé les pieds sur le sol français, Piotr Pavlenski a mis en place un mode de vie qui lui est propre selon Le Point, fait de vols à l’étalage, de fraude dans les transports et de squat de maisons parisiennes. Il a accordé une interview à la radio internationale allemande Deutsche Welle pour justifier ses choix, expliquant : "Les gens qui habitent ici et qui ne s’identifient ni à l’immigration ni aux touristes, vivent grâce aux saisies, aux vols et à la redistribution des biens". "Nous nous sommes intégrés en France et nous identifions aux Français, c’est pourquoi nous vivons comme les Français : nous ne travaillons pas et nous ne payons pas (…) Je peux parler pour les Parisiens, ils nient le travail", ajoutait-il. Une vision de la vie parisienne qui lui est propre et qu’il met en application jusque dans ses choix de logements.

Comme l’explique Europe 1, Piotr Pavlenski est un habitué des squats et a élu domicile dans plusieurs maisons de La Mouzaïa, un quartier du 19e arrondissement de Paris aux allures de village. Interrogée par la radio, une de ses voisines explique : "Je lui ai demandé s’il était un nouveau voisin, il a répondu ‘je squatte’". Son ex-femme vivrait désormais dans une maison du quartier, vide de ses habitants depuis la mort de la propriétaire en juillet dernier. « Depuis septembre, ils ont rénové l’intérieur, ils ont rangé, ils se sont installés… Ils sont très forts, mais je trouve ça absolument dégueulasse », explique une autre voisine au micro d’Europe 1. Avant de fréquenter Alexandra de Taddeo, Piotr Pavlenski a été en couple avec Oksana Chaliguina.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.