Ecouter l'article :

Le couple formé par Alexandra de Taddeo et Piotr Pavlenski est au cœur de l'affaire Griveaux. L'activiste russe ne cesse de prendre la défense de celle qu'il appelle son "amoureuse" et reproche même au gouvernement d'avoir "commencé une guerre" contre leur amour.
Affaire Griveaux : Alexandra de Taddeo, la Juliette de Piotr Pavlenski ?AFP

Un couple mêlé à une affaire judiciaire et politique. Alexandra de Taddeo et Piotr Pavlenski ont été mis en examen pour "atteinte à l’intimité de la vie privée" et "diffusion sans l’accord de la personne d’un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel et obtenues avec son consentement ou par elle-même". Il leur est reproché d’avoir mis en ligne des vidéos à caractère sexuel, attribuées à Benjamin Griveaux, poussant l’ancien porte-parole du gouvernement à abandonner la course aux municipales. Depuis que leurs noms ont été révélés, Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont évoqué leur amour à plusieurs reprises. Dans une interview diffusée sur France Inter ce lundi 24 février, l’activiste russe a expliqué ne pas comprendre que la justice lui interdise d’entrer en contact avec Alexandra de Taddeo, dans le cadre de son contrôle judiciaire. "Le gouvernement a commencé une guerre contre mon amour avec Alexandra", explique-t-il.

Piotr Pavlenski défend son "amoureuse"

Une guerre ? Il n’en fallait pas plus pour donner un aspect shakespearien à l’affaire. Alexandra de Taddeo est-elle "la Juliette" de Piotr Pavlenski ? Depuis le début du scandale, le couple formé par l’activiste russe et l’étudiante interpelle et de nombreux médias se sont intéressés à leur rencontre. Elle est décrite comme une étudiante brillante issue d’une famille aisée, loin du milieu dans lequel évolue l’artiste russe. Lui est un habitué des performances choc et n’a pas peur d’aller toujours plus loin. Leur histoire a débuté alors que le trentenaire était en prison pour avoir incendié une succursale de la banque de France. D'abord par lettres, puis les sentiments ont quitté le papier pour s'inscrire dans leur réaité. Leur relation n’est pas franchement au goût des parents d’Alexandra de Taddeo, ces derniers affirmant à Franceinfo que Piotr Pavlenski n’est pas leur "tasse de thé". "Lui, je l'ai vu deux fois pendant une heure avec ma fille, mais je n'approuvais pas cette relation avec cet homme un peu spécial", ont-ils ajouté dans les colonnes du Parisien.

Depuis la fin de sa garde à vue, Piotr Pavlenski n’a eu de cesse de défendre sa compagne, son "amoureuse", comme il l’appelle. Selon l’avocate d’Alexandra de Taddeo, cette dernière refuse d’être vue comme une victime. Ses parents affirment pourtant qu’elle a été manipulée car ce n’est pas du tout son style d’agir de cette manière. L’étudiante a toujours nié être à l’origine de la diffusion des images et Piotr Pavlenski ne fait que le répéter dans les médias. De son côté, la jeune femme "comprend sa démarche et la soutient", a expliqué son avocate. "Elle aime l’homme, mais elle aime aussi l’artiste. Elle s’intéresse à l’art et son positionnement jusqu’au-boutiste lui plaît", a-t-elle ajouté, concluant : "C’est une femme qui a la tête sur les épaules et qui ne veut pas être vue comme une victime".

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Vidéo : Scandale ? Une ministre d'Emmanuel Macron part au Maroc et fait polémique

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.