Sommaire

Les graves affaires de moeurs politiques : Monica Lewinsky (1997)

Le nom de l'ancien président américian Bill Clinton apparaît dans le carnet d'adresse de Jeffrey Epstein, révèle The Guardian. Mais ce n'est pas la première fois que l'homme politique démocrate se trouve empêtré dans une affaire de moeurs, comme le souligne 20 Minutes. En 1995, l'administration américaine est paralysée par un shutdown qui s'éternise. Devant la pénurie de personnel fédéral (les fonctionnaires n'étant plus payés), la Maison Blanche doit recourir à des stagiaires pour assurer son bon fonctionnement. Parmi ces stagiaires, on compte une certaine Monica Lewinsky.

Agée de 22 ans au moment des faits, elle aura une dizaine de rapports intimes avec le président des Etats-Unis, entre novembre 1995 et mars 1997. Le procureur Kenneth Starr fournit à la presse les détails les plus grivois. Au programme, fellation dans le bureau ovale et étui à cigare introduit dans le vagin.

Ce scandale faillit coûter son poste de président à Bill Clinton. Auditionné par le Sénat, il mentit sous serment et nia toute relation sexuelle avec la jeune femme. Il dût donc faire face à des accusations de parjure et d'obstruction à l'instruction, crimes fédéraux, et à une procédure de destitution appelée impeachment. Cette procédure n'aboutit pas et Bill Clinton put rester au pouvoir. "Je suis désolé", s'excusera-t-il plus tard devant une assemblée de leaders religieux.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.