Alors que l’UMP connait depuis lundi une crise sans précédent, ponctuée par l’annonce de la démission de son président Jean-François Copé mardi, Nadine Morano a subitement supprimé un tweet embarrassant lundi soir. Posté il y a un an, celui-ci accablait Jérôme Cahuzac alors accusé d’avoir menti à propos de son compte en banque secret en Suisse. Plus de détails.

©AFP

AFP

Il y a un peu plus d’un an, Nadine Morano ne mâchait pas ses mots pour décrire la peine qui, selon elle, devait être infligée aux "menteurs" et aux "fraudeurs". "La sanction doit être exemplaire assortie d’une inéligibilité à vie", écrivait-elle en effet sur son compte Twitter le 8 avril 2013, soit le lendemain des aveux de Jérôme Cahuzac sur le plateau de BFM TV. Après des mois de mensonges, l’ancien ministre du Budget avait finalement reconnu avoir menti et détenir un compte en banque secret en Suisse. Des révélations qui avaient provoqué un véritable tollé dans la majorité et pour lesquelles l’ex-ministre proche de Nicolas Sarkozy prônait la plus grande sévérité.

Publicité
Morano a-t-elle voulu calmer l’incendie ?Seulement voilà, un peu plus d’un an après, un nouveau scandale a éclaté au sein même de l’UMP. Accusé d’avoir surfacturé des évènements en marge de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, Jean-François Copé a même été poussé à démissionner de la présidence du parti. Curieux hasard ou véritable volonté d’éteindre l’incendie qui ravage actuellement le parti d’opposition, Nadine Morano a décidé lundi soir de supprimer son tweet du 8 avril 2013, comme le rapporte le site Politwoops qui archive les tweets supprimés par les politiques. Un détail qui n’a pas non plus échappé aux internautes, lesquels n’ont pas manqué de poster à leur tour des messages sur le réseau social pour rappeler ce que l’ancienne députée avait tweeté il y a un peu plus d’un an (cf. captures d’écran ci-dessous).

©

©

Vidéo sur le même thème : Jean-François Copé quitte ses fonctions à l'UMP

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet