Le bureau de Jean-François Copé à l'Assemblée nationale a été perquisitionné ce matin dans le cadre de l'affaire Bygmalion. 

Selon LCI et RTL, le bureau de Jean-François Copé à l'Assemblée nationale a été perquisitionné par la police ce matin dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Bygmalion. 

Selon Le Monde, le maire de Meaux était présent lors de la perquisition. Par ailleurs, son domicile et ses deux bureaux (celui qu'il occupe en tant qu'avocat et celui à la mairie de Meaux) ont été perquisitionnés.

A lire aussi : Bygmalion : l’UMP réclame 28 millions d’euros à la société de communication

En vidéo sur le même thème : La méthode de Nicolas Sarkozy pour éviter une question sur Bygmalion 

Vidéo : La méthode de Nicolas Sarkozy pour convaincre un militant d’éviter une question sur Bygmalion

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.