Sommaire

Emmanuel Macron prend-t-il un risque s’il décide de déconfiner ?

"Déconfiner tout de même, en dépit des inquiétudes que pourrait légitimement engendrer la dégradation de la situation épidémiologique, dans l’espoir de ne pas avoir à affronter la déception des Français, représenterait un risque réel", estime cette fois Emmanuel Rivière, pour qui le chef de l’Etat doit aujourd’hui trouver un équilibre entre deux situations complexes. "S’il décide d’être plus dur qu’annoncé initialement et - par exemple - de poursuivre le confinement ou de le renforcer, le président pourrait transformer les Français en des gens énervés ou peu observants des règles. N’oublions pas que la légitimité de celles-ci ne tient que du fait du nombre d’individus prêts à les suivre", pointe-t-il d’abord du doigt. 

"Deuxième danger : lâcher du lest et engendrer davantage de morts, puisque c’est de cela dont il est question. Pour le président de la République, cela signifierait aussi se voir durablement reprocher d’avoir manqué de cohérence, d’avoir fait preuve d’une grande lâcheté et de tout de l’avoir tout de même payé plus tard, puisqu’il lui aura probablement fallu resserrer les boulons ensuite", analyse encore le directeur général France de Kantar Public. Autant de situations complexes pour le chef de l’Etat…

"Là encore, c’est une évidence : Emmanuel Macron est piégé. S’il décide de déconfiner au vu et au su des risques évoqués, il fera plus tard l’objet d’un procès pour absence de radicalité", confirme Christophe Bouillaud, qui n’hésite pas à parler d’un "énorme piège pour le gouvernement", dont il estime qu’il sera désormais "obligé d’admettre le deuxième échec de sa stratégie sanitaire".

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.