Pour la Saint-Valentin, des messages étaient diffusés mardi sur les panneaux d'affichage municipaux à Béziers (Hérault). Parmi eux, un faux message destiné à Penelope Fillon.

Robert Ménard a visiblement beaucoup d'humour. Mardi 14 février, à l'occasion de la fête des amoureux, la ville de Béziers dans l'Hérault proposait à ses habitants de déclarer leur flamme sur les panneaux d'affichage municipaux. Et parmi les nombreux messages de Saint-Valentin, on pouvait apercevoir une déclaration de François adressée à une certaine Penelope.

Avec ce canular, la maire de Béziers se moque du candidat de la droite à l'élection présidentielle et la polémique autour de l'emploi fictif présumé de son épouse. "Penelope je t'aime et ce n'est pas fictif. François", pouvait-on lire sur le panneau. Et pour en rajouter, la commune a même publié sur son compte Twitter officiel un cliché du panneau, accompagné de plusieurs hashtags très ironiques et du très explicite "#PenelopeGate".

Une plaisanterie au gout amer pour François Fillon

Robert Ménard, soutenu par le Front national, s'amuse de la tempête judiciaire et médiatique dans laquelle François Fillon est pris. Ce faux message est une provocation de plus du maire de Béziers, habitué aux grands coups d'éclat en matière de communication.

Publicité
Cette pique de l'élu biterois n'aide pas la campagne du candidat Les Républicains dont la crédibilité est de plus en plus remise en question. Dans son propre camp, beaucoup s'inquiètent de la capacité de François Fillon à surmonter l'affaire Penelope Fillon et à revenir dans la course à la présidentielle.

En vidéo sur le même thème : Robert Ménard se paye Anne Hidalgo et le pape François

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité