L'Etat souhaiterait capitaliser sur la large épargne des Françaises et des Français. Pour y parvenir, il a trouvé une astuce qui pourrait lui permettre de les appâter… Tout en les enrichissant. Dans l'idéal.
Sommaire
Un rendement jusqu'à 10 % ? L'incroyable astuce de l'Etat pour vous pousser à investir comme il le souhaiteraitIstock

A bien des égards l'année 2020 ne fut pas que celle du coronavirus Covid-19 : elle a aussi été celle de l'épargne. Face à la crise sanitaire, les Françaises et les Français ont eu le réflexe - assez attendu, rappelle France Info - de placer leur argent. En tout et pour tout, quelques 35 milliards d'euros ont donc été déposés sur les Livrets A ou autres Livrets de développement durable et solidaire (LDDS). C'est un véritable record depuis 2012, affirment nos confrères. Ils sont d'ailleurs nombreux à mettre de l'argent de côté de peur de ne pouvoir payer les impôts qui, inexorablement, semblent arriver. "Tout se passe comme si les Français, dans une sorte d'inconscient collectif, anticipent d'inévitables hausses d'impôts dans le futur explique, et donc épargnent en prévision de ces hausses d'impôts", confirme en effet l'économiste Eric Pichet, qui enseigne à la Kedge Business School.

L'astuce de l'Etat pour vous pousser à investir ainsi qu'il le souhaiterait

Mais l'épargne des contribuables ne se limite évidemment à ces seuls 35 milliards d'euros. Depuis le début de la crise sanitaire, les Françaises et les Français ont déposé de l'argent sur d'autres types de contrats que les seuls Livret A et LDDS. En tout et pour tout, c'est 130 milliards d'euros qui ont été placés du côté de l'épargne supplémentaire, indique le site spécialisé Dossier Familial.

Des sommes conséquentes, donc, sur lesquelles l'Etat aimerait pouvoir capitaliser. Et pour cela, il lui faut s'assurer que l'épargne des contribuables sera réinvestie là où il le souhaiterait…

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.