Ce dispositif est un formidable levier patrimonial permettant de sortir en rente ou en capital avec un gros bonus fiscal.

Retraite : tous les atouts du PEA

Le PEA est un outil permettant d’injecter le capital en provenance des investisseurs individuels dans celui des entreprises. C’est la raison pour laquelle les pouvoirs publics le traitent avec une grande mansuétude. Les coups de vis fiscaux ne le touchent qu’à la marge. Tout est fait pour renforcer son attractivité : avec la loi PACTE les retraits effectués entre 5 et 8 ans ne devraient plus provoquer la clôture du plan. Uniquement le blocage de nouveaux versements. C’est une liberté supplémentaire.

Publicité

Le PEA peut prendre la forme d’un PEA bancaire ou d’un PEA assurance. Dans le premier cas, les investissements sont logés dans un compte titre ordinaire (CTO) ouvert chez un intermédiaire financier. Dans le cas d’un PEA assureur, les versements sont investis en valeurs mobilières à travers un contrat de capitalisation.

Publicité

Le PEA assurance détient un avantage spécifique : à l’issue du plan, les investisseurs peuvent récupérer leur mise sous la forme d’une rente viagère défiscalisée. Son versement est impossible avec un PEA bancaire. Il faudra souscrire un contrat d’assurance vie pour y loger le capital libéré avant de le transformer en rente. Cela peut entraîner des frais.