Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez estime dans une interview accordée aux 'Echos' ce lundi que les candidats à la primaire du PS, qui se sont affrontés lors d'un second débat dimanche soir, "ne sont pas à la hauteur car ils ne partent pas assez de la réalité du travail".

Selon lui, ils ne sont "d'ailleurs pas les seuls"... "Prenez la santé. Les politiques en général devraient aller sur le terrain discuter avec les soignants pour prendre la mesure du manque d'effectifs et de moyens", estime-t-il.

Concernant le revenu universel, une des propositions-phare de Benoît Hamon, Philippe Martinez indique que son syndicat a "beaucoup de réserves. C'est la négation du travail or le travail structure les individus, c'est un savoir-faire, un lien social", selon lui...

Publicité
Interrogé sur un éventuel soutien à un des candidats, il explique que la CGT appellera certainement a "faire barrage au Front national comme lors des précédentes élections". "Pour le reste, la Confédération générale du travail doit garder ses distances avec les candidats", déclare-t-il au quotidien économique.

Interrogé sur le discours très social du Front national dans le cadre de la campagne pour la présidentielle, Philippe Martinez estime ...

Cliquez ici pour lire la suite

Cliquez ici pour voir la suite

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour: 

mots-clés : Présidentielle

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité