Investir dans l'eau peut s'avérer très rentable. Pour autant, avant de se lancer il importe de faire attention à quelques étapes importantes.
Placement insolite : faut-il vraiment parier sur l'eau ?IllustrationIstock

Pourquoi l'eau pourrait vous rapporter beaucoup

Vaches, parmesans et autres vins… Les placements insolites, en lien avec l'alimentaire ne manquent pas. Certains ont d'ailleurs été évoqués dans nos colonnes. Pourtant, il en est encore d'autres, rappelle Capital ! C'est notamment le cas de l'eau. Aussi appelé "or bleu", ce liquide essentiel à la vie constitue un investissement en bourse peu dangereux mais qui rapporte pourtant "gros".

Et pour cause ! Le secteur économique du traitement de l'eau et de sa distribution sont promis à une importante croissance, souligne le mensuel spécialisé en économie. "Dans les pays émergents, la consommation d'aliments carnés, qui nécessitent plus d'eau que les céréales, est en plein essor. Et la production industrielle, qui représente 20% de la consommation d'eau, grimpe sur la durée", indique pour eux Hervé Thiard, responsable France et Benelux chez Pictet Asset Management.

Par ailleurs, parce que le stock d'eau disponible est constant, il n'est pas possible d'augmenter la part de l'offre vis à vis de la demande, elle toujours en hausse. Et ce n'est pas tout ! Les nombreuses imperfections, couplées à des exigences de qualité sans cesse plus fortes, ouvrent un "boulevard de croissance", estime le titre de presse. "A ce jour, 2,3 milliards de personnes n'ont toujours pas accès aux services de base, à s'avoir l'accès à l'eau potable et le traitement des effluents. Et au rythme actuel d'investissement, 1,4 milliard n'auront toujours pas accès aux services d'assainissement, à l'horizon 2050", poursuit l'expert, qui évoque aussi l'avenir des technologies de contrôle. Ces dernières doivent encore relever de nombreux défis puisque "l'eau est un des principaux vecteurs de maladie". Mais comment investir dans ce secteur en apparence si prometteur ?

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.