Sommaire

Attention toutefois : n'oubliez pas que le détenteur d'un Perp ne récupère pas un capital exonéré d'impôt, mais des rentes viagères qui s'ajoutent aux autres pensions de retraite. Et ces rentes sont, elles, imposées "plein pot" !

Une façon pour l'Etat de reprendre d'une main, au moins en partie, ce qu'il a donné de l'autre. Vrai, à ceci près que plus la rente est servie tard, moins longtemps son titulaire paiera l'impôt ! Alors que, pendant la phase d'épargne, son Perp lui aura permis de réduire sa note fiscale de manière spectaculaire. Et d'obtenir un complément de retraite à 70 ans et plus. C'est toujours ça de pris !

Pour plus d'infos sur le Perp :

vosdroits.servicepublic.fr

© Creative Commons

Un complément de retraite

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.