Dès lors qu'il s'agit de dépouiller l'honnête citoyenne ou le petit épargnant, les escrocs font preuve de beaucoup d'imagination. En ce moment, ils s'en prennent aux titulaires de livret d'épargne.
Livret d'épargne : comment se protéger des offres frauduleuses ?Istock
Sommaire

Sauriez-vous reconnaître un faux livret d’épargne ? Il va falloir : les arnaques sont de plus en plus nombreuses. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) mettait récemment en garde les Françaises et les Français contre ce genre de fraude qui peut s’avérer - hélas ! - très coûteuse. Certains perdent en effet des centaines sinon des milliers d’euros sur le temps long. Pour ne pas se faire avoir, il importe donc de bien respecter certaines règles de prudence, informe le site de l’autorité des marchés financiers (AMF) Assurance Banque Epargne

Commencez donc par ne jamais fournir vos coordonnées bancaires ou données personnelles ; sauf à pouvoir certifier que l’offre qui vous a été faite émane d’une société autorisée à le faire. De la même façon, ne fournissez pas de document personnel et ne versez jamais d’argent. Par ailleurs, il faut également garder en tête le fait qu’il n’existe pas de produits proposant un rendement élevé sans risque comparable. Et ce quoiqu’en dise les prétendus experts qui vous ont contacté. Méfiez-vous en effet "des livrets dont le taux d’intérêt est très supérieur à ce que votre banque, ou ses concurrentes, peuvent proposer", rappelle la plateforme officielle.

Ces premiers points établis, il importe maintenant de savoir reconnaître les offres frauduleuses. Et de trouver la parade.

Faux livret d’épargne : à quoi les reconnaît-on ?

Les éléments précédemment évoqués ne sont pas les seuls à pouvoir vous mettre la puce à l’oreille. Gardez aussi à l’esprit que les escrocs ont leurs petites habitudes quand il s’agit de solliciter et démarcher leurs victimes. Très souvent, ils aiment appeler la personne qu’ils entendent flouer, ou la contacter par écrit, notamment par mail ou via les réseaux sociaux. Méfiez-vous aussi des nombreuses bannières publicitaires qui peuvent apparaître, y compris sur les sites de médias très sérieux. Soyez vigilants.

Faux livret d’épargne : attention à la publicité mensongère

Bien souvent, les livrets proposés par les escrocs sont présentés comme des produits sans risques mais assurant tout de même des rendements allant de 4 à 8%. Ils tendent, en outre, à se déclarer garantis par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) ou par la Banque de France. Cette mention doit attirer votre attention : ces deux organismes ne "garantissent" jamais de produit d’épargne. Ce n’est pas leur rôle…

Si, toutefois, les escrocs (potentiels, à tout le moins) parviennent à retenir votre attention, soyez vigilants. L’ACPR recommande de ne pas donner suite aux propositions reçues ainsi que de ne pas répondre aux demandes de renseignements. Sans quoi, vous risquez d’être victime de l’arnaque. En cas de doute, le plus sûr reste donc de consulter la liste noire éditée par l’organisme.

Vous avez été victime d’une arnaque au livret d’épargne ? Voilà ce qu’il faut faire

Malgré toutes ces précautions, il arrive parfois des accidents. La première chose à faire, en cas d’arnaque avérée au faux livret d’épargne, consiste à chiffrer les préjudices subis (y compris quand il n’y en a pas encore, vous pourriez protéger quelqu’un d’autre !)… puis à déposer une plainte dans les meilleurs délais. Assurance Banque Epargne recommande de passer par le site du gouvernement, accessible en suivant ce lien.

Après quoi, il est toujours utile de signaler votre situation auprès d’INFO ESCROQUERIES, en appelant le 0805 805 817 (numéro gratuit du lundi au vendredi, entre 9h et 18h30) ainsi que sur le portail du ministère de l’Intérieur. Pensez aussi à passer par la plateforme Signal Spam si l’arnaque a été initiée par mail.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.