Le taux du Livret A, qui doit être revu en février 2021, ne devrait pas sensiblement évoluer. Ce qui peut, de prime abord, sembler être une mauvaise nouvelle. En vérité, la situation n'est peut-être pas si dramatique…
Livret A : faut-il se réjouir du maintien du taux à 0,5% ?Istock

Certes, les propriétaires d'un Livret A auront toujours besoin de plus d'un siècle pour doubler le montant de leur épargne. Et pourtant, il y a matière à se réjouir, informe le site spécialisé MoneyVox, qui consacre un article à l'évolution des taux des livrets bancaires les plus populaires auprès des Françaises et des Français. Sauf surprise, celui du Livret A ne devrait pas bouger. Il est dorénavant placé entre les mains de Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, de l'Action et des Comptes publics, qui ne devrait a priori pas décider d'une hausse artificielle, indiquent nos confrères.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser de prime abord, cette stagnation pourrait s'avérer bénéfique pour l'essentiel des contribuables ayant souscrit un tel produit d'épargne. "Vous avez échappé au pire", commentent sobrement les journalistes du pure-player économique. Comme ils le soulignent ensuite, cela va même plus loin que ça.

Le taux du Livret A ne bouge pas et c'est une bonne nouvelle

A 0,5%, le Livret A connaît son niveau le plus bas depuis sa création… soit depuis octobre 1818. Cette situation ne va d'ailleurs pas de soi : elle résulte d'une décision politique. En février 2020, l'exécutif avait décidé de revoir le mode de calcul du taux, estimant qu'il était "irresponsable et incohérent" de le maintenir à 0,75%, compte tenu du reste de son action sur l'épargne. Cela étant, il a aussi introduit un mécanisme de protection des épargnants, empêchant le taux de chuter sous la barre des 0,5% de rémunération.

Sans ce palier essentiel, le taux du Livret A - du fait des nouvelles méthodes de calcul - serait de -0,3%. En clair, les épargnants auraient tous perdu de l'argent…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.