Les placements à éviter en 2016 ©Getty Images
Placer votre argent est peut-être l’une de vos résolutions pour cette nouvelle année. Mais attention à ne pas faire de mauvais choix.  

L’année 2016 ne sera vraisemblablement pas la meilleure pour les épargnants, à en croire les spécialistes. Voici quelques placements déconseillés en 2016.

Le livret A

Placement privilégié par les Français, le livret A ne rapporte pourtant actuellement que 0,75%. Et le risque de voir son taux baisser en 2016 est bien là. "Pour les mois qui viennent, avec une inflation nulle (c’est-à-dire des prix à la consommation qui ne bougent pas et des taux d’intérêt financiers faméliques), le Livret A et le LDD ne devraient rapporter que 0,25% par an", estime RTL.fr. Une baisse qui ne sera appliquée que si le gouverneur de la Banque de France respecte la formule permettant de le calculer. Le gouvernement peut néanmoins déroger à la règle, pour maintenir le pouvoir d’achat des Français. La décision doit être prise en janvier. 

Publicité
Publicité

L’Assurance-vie

Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie ne devraient pas non plus rapporter très gros en 2016. "Même en supposant un maintien peu probable des rendements servis (à 2% voire 2,25%), les contrats d’assurance-vie ne rapporteraient plus que 0,9% sur une base réelle. En d’autres termes, une somme placée sur une assurance-vie verrait son pouvoir d’achat se revaloriser de seulement 0,7% à 0,9%... un rythme deux fois moins soutenu qu’en 2015", analyse le site Boursier.com.

Plan épargne logement (PEL)

Les détenteurs d’un PEL ne sont pas non plus beaucoup mieux lotis. Le rendement de ce produit d’épargne est à nouveau menacé pour 2016, après une baisse l'année dernière du taux de rémunération à 2% des PEL ouverts à compter du 1er février 2015. "Selon les dernières statistiques de la Banque de France, l’application stricte de la formule de calcul, hors taux plancher (actuellement à 2%), aboutit à un taux du PEL à 0,50%", précise le site Cbanque.com.

En vidéo sur le même thème - Idées de placements : comment optimiser son épargne ?