©DR

(Boursier.com) - EDF a peut-être intérêt à stopper pour un temps ses prévisions de résultats. Le conseil d'administration a une nouvelle fois révisé en baisse ses anticipations lors de la réunion tenue hier. Pas celles de 2016, qui sont confirmées, mais celles de 2017 cette fois. A l'ouverture du marché parisien, pas de miracle avec un titre qui s'effondre de 11%, de retour à moins de 10 euros...

Chez Bryan Garnier, l'analyste Xavier Caroen a placé sa valorisation sous revue. Avant l'ouverture, il expliquait s'attendre à une réaction franchement négative du titre aujourd'hui. Philippe Ourpatian, chez Natixis, a abaissé de 11 à 10,50 euros son objectif et n'est pas des…

Pour lire la suite, cliquez ici

Cliquez ici pour voir la suite