Face au climat économique incertain, les Français semblent avoir tranché et favorisent l'épargne. Ont-ils raison de jouer la carte de la prudence ?
Crise économique : est-il préférable d'investir ou d'épargner ?IllustrationIstock

Récession, chômage, risque de seconde vague… Face au contexte économique et climat sanitaire incertain, les Français ont épargné en masse.L’épargne de précaution a été prise d’assaut : 28,6 milliards d’euros de collecte nette ont été déposés sur le Livret A et Livret de développement durable et solidaire (LDDS), placements populaires sans risques, entre janvier et juillet. La consommation, en berne depuis le confinement du printemps, n’a ainsi de cesse d’inquiéter le gouvernement. Raison pour laquelle il a annoncé le 3 septembre dernier, l’activation d’un plan de relance de 100 milliards d’euros sur deux ans.

Les épargnants ont-ils par ailleurs raison d’économiser ou devraient-ils plutôt investir ?

Epargne : placez jusqu’à 3 à 6 mois de dépenses en prévention

N’en déplaise au gouvernement, économiser est toujours une sage décision. Les Français sont d’ailleurs connus pour être de gros épargnants. Récemment, l’économiste et directeur du Cercle de l’Epargne, Philippe Crevel, a précisé au Figaro que "le taux d'épargne grimpe depuis plusieurs années". De 13% avant la crise, le taux dépasse désormais les 20%.

De son côté Lauren Anastasio, planificatrice financière agréée chez SoFi, préconise aux ménages qui le peuvent de mettre de côté l’équivalent de 3 à 6 mois de dépenses. Ce matelas financier est selon elle indispensable dans une période où le taux de recrutement est faible, rapporte Slate.

Les crédits immobiliers étant plus difficiles à obtenir lors des crises économiques, avoir de l’épargne peut aider à remplir les conditions. Cela permet aussi de faire face à un imprévu. Mieux vaut toutefois privilégier un compte épargne à haut rendement. "Placer votre argent sur les livrets d’épargne de précaution (Livret A et LLDS) est totalement inutile économiquement et en termes de rendement (O,5% annuel)", nous confiait déjà en mai dernier Karl Toussaint du Wast, cofondateur de netinvestissement.fr.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : L'épargne de précaution : de quoi s'agit-il ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.