Fiscalement avantageuse, l’épargne salariale permet d’accéder à des fonds performants gérés à prix d’ami. Explications.   

Selon la dernière édition du baromètre annuel Harris Interactive, plus de 50% des salariés attendent davantage de l’épargne salariale. Cette formule combine intéressement, et participation. Facultatif, l’intéressement est lié aux respects d’objectifs managériaux. La participation dépend des bénéfices obtenus par l’entreprise.

Pour augmenter la surface de votre épargne salariale, une entreprise peut choisir d'abonder les primes comme les versements volontaires (PEE ou Perco). Pour profiter d’un effet de levier optimal, vous aurez intérêt à augmenter le poids de vos versements libres.

Comment placer efficacement cet argent à moyen terme ?

Votre épargne sera investie en parts de FCPE. Selon les sociétés de gestion, les Fonds ouvrent un éventail de choix plus ou moins large. Suggestion : si votre épargne est concentrée sur des fonds monétaires, déplacez-là vers un compartiment plus rémunérateur, car les placements de trésorerie ne rapportent rien. Si vous souhaitez investir "éthique", pas de problème : depuis 2013, l’épargne salariale doit intégrer un fonds "solidaire" à son offre.

Quels sont les fonds les plus performants ? Selon l’édition 2014, des corbeilles de l’Express votre argent, ce sont les fonds diversifiés qui offrent les meilleures performances. Le magazine distingue notamment Amundi, HSBC et Axa parmi les gestionnaires les plus performants.

Si vous êtes attirés par les marchés financiers, vous pouvez piloter vos fonds en réalisant des arbitrages. Vérifiez le nombre d’opérations gratuites prévues par votre contrat ainsi que le montant des frais sur les versements et les retraits. Enfin, scrutez les frais de gestion. Ils plafonnent autour de 1,5% pour les FCPE les mieux placés du marché, un niveau inférieur à celui d’une offre bancaire classique.

Fixer le degré de risque 

Si vous préférez laisser la main à un gérant chargé de gérer votre argent, vous pouvez fixer le degré de risque que vous êtes prêt à endosser. Généralement, 3 profils sont proposés : prudent, équilibré, dynamique.

Ces profils de gestion sont disponibles dans le cadre des FCPE diversifiés. Cela permet de moduler votre exposition par catégories d’actions. Dans la plupart des cas, le profil équilibré constitue un juste milieu pour les épargnants prudents sans être timorés.

Si vous répartissez votre mise entre plusieurs compartiments (actions, immobilier, obligations..) gardez en mémoire que l’investissement en actions doit être plus important en début de période de placement qu’à sa fin, de manière à sécuriser votre épargne.

Publicité
Fiscalement, les sommes versées au salarié par l'entreprise sur un PEE échappent à l'impôt sur le revenu et aux charges sociales. En revanche, elles sont soumises à la CSG / CRDS au taux de 8%. Les plus-values réalisées sur le PEE ne sont pas imposables, mais supportent les prélèvements sociaux (15,5 %).

En vidéo sur le même thème : L'épargne salariale, ça rapporte ! 


mots-clés : épargne, Entreprise, Argent

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet