Sommaire

Bourse : restez attentif à l’argent que vous placez

Ne place que l’argent que tu peux perdre. La bourse n’offre aucune garantie sur le capital investi. Il ne faut donc y consacrer qu’une fraction de son patrimoine financier, celle que l’on peut accepter de perdre sans se démunir.

Investir à moyen terme permet de lisser la volatilité du marché et ses périodes de creux. Elles peuvent être spectaculaires : en 2008 le CAC 40, l’indice vedette de la bourse de Paris a perdu près de 43% en quelques semaines !

Trouve le véhicule fiscal qu’il te faut. Pour investir en bourse, l’investisseur peut passer par un simple compte-titres ordinaire (CTO) permettant d’acheter ou de vendre tout type d'instruments financiers. Il peut aussi, moyennant certaines contraintes d’investissement, ouvrir un PEA, ce qui lui permettra de jouer dans un cadre fiscal très favorable (gains non imposables au bout de 5 ans).

Même si l’apparition du Prélèvement Forfaitaire Unique à 30% réduit l’avantage fiscal du PEA par rapport au CTO, il est à privilégier à condition de ne pas avoir à récupérer ses fonds à court terme (les sorties avant 5 ans sont pénalisées) et de ne pas utiliser le Service de Règlement différé, dont l’usage est interdit dans le cadre du PEA.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.