Quelles solutions pour augmenter ses rendements ? 

L’année dernière, la diversification de la gestion financière des fonds en euros vers les actions (environ 8%) et l’immobilier ont permis de limiter la casse. Les assureurs ont aussi puisé dans leurs réserves pour améliorer les rendements. Ils pompent traditionnellement dans cet énorme bas de laine pour amortir la baisse des taux, mais ce cosmétique financier a ses limites et les indices boursiers battent de l’aile.

Pour échapper à cette spirale spoliatrice, les assureurs poussent les épargnants à souscrire des Unités de Compte, c’est-à-dire à placer leurs fonds sur les marchés financiers ou dans l’immobilier à travers des OPCVM (Sicav, FCP, SCPI, etc.). Beaucoup d’épargnants ne suivent pas ces préconisations. Et pour cause, puisque les capitaux placés ne sont pas garantis et que les performances des fonds diversifiés ou flexibles proposés avec les Unités de compte ne sont pas toujours au rendez-vous.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.