La conjoncture n'est pas fameuse et les fonds en euros devraient servir un rendement inférieur à celui de 2018.
©Pixabay

Assurance-vie : une contre-performance inévitable 

C’est un paradoxe : l’assurance affiche une collecte en hausse de 3% sur un an et représente près de 40% de l’épargne financière des ménages. Et, dans le même temps, la rentabilité des fonds en euros se tasse. En 2018, ce rendement est tombé à 1,8%, un niveau qui ne permet pas de compenser la hausse des prix. Un assuré ayant placé ses fonds sur le fonds en euros (76 % de la collecte brute en 2018,) a donc perdu de l’argent.

De charybde en scylla : d’après le baromètre Facts & Figures publié durant l’été, la profitabilité moyenne des fonds en euros pourraient tomber à 1,5% en 2019. Et encore ne s’agit-il que d’un rendement brut, c’est-à-dire avant prélèvements sociaux et ponctions fiscales éventuelles.

Cette contre-performance est inévitable. Les fonds en euros sont placés en obligations à plus de 80%. Ces titres de dettes ont pour avantage d’être peu risqués et de garantir la préservation des capitaux placés. Mais ils ne rapportent que des clopinettes : fin août 2019, le taux moyen des emprunts d'État était négatif sur 10 comme à 30 ans ! La dernière baisse du loyer de l’argent annoncée par la BCE à la mi-septembre va accentuer le recul des rendements obligataires.

Et il ne faut pas compter sur les obligations émises par les sociétés privées, réputées plus lucratives, car moins sûres, pour améliorer la donne : à la fin du 1 er semestre 2019, le TMO (Taux Moyen des Obligations des Sociétés Privées) était de 0,62% alors qu’il atteignait encore 0,97% au second semestre 2018.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Il meurt après un rapport sexuel, la justice qualifie le décès d'accident du travail

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.