INTERVIEW. C'est en 2003, grâce au comité extérieur de Michel Le Parmentier, que Virginie Dubois est sélectionnée pour représenter la France au concours Miss Monde en Chine. A 19 ans, la jeune Normande se voit propulsée sur le devant de la scène avant de retomber rapidement dans l'anonymat. Entre rêve et désillusion... Portrait d'une Miss de l'ombre.
Virginie Dubois (Miss France Monde 2003) : entre rêve et désillusion, portrait d'une Miss de l'ombre©VirginieduboisCapture Facebook

Virginie Dubois : de Miss Teenager Essonne à Miss France

Virginie Dubois : de Miss Teenager Essonne à Miss France

Les concours de beauté, Virginie Dubois en a fait quelques-uns avant d'être élue Miss France en 2003. Le premier a lieu alors qu'elle est encore une jeune adolescente en vacances. C'est à Port-Barcarès, dans le sud de la France, qu’on vient la chercher sur la plage pour participer au concours de beauté de la ville.

Motivée par cette première victoire et encouragée par sa mère, Virginie Dubois tente sa chance à Miss Teenager Essonne, un concours de beauté pour les moins de 18 ans. "J'avais vu un article dans le Républicain qui parlait du concours Miss Teenager Essonne et j'ai postulé tout simplement", nous a-t-elle confié. Quatre ans après avoir remporté le titre de Miss Teenager, Virginie Dubois remporte cette fois-ci la couronne tant convoitée de Miss France Monde 2003 à l'âge de 19 ans.

Au moment de sa victoire, plusieurs comités se partageaient la part du gâteau lorsqu'il s'agissait d'envoyer des Miss représenter la France à l'étranger. "A l'époque où j'ai fait le concours, il y avait deux comités : le comité de Mme de Fontenay et le comité officiel de l'époque représenté par Michel Leparmentier", nous explique Virginie Dubois.

Si le comité extérieur de Michel Le Parmentier lui a permis de participer au concours Miss Monde au détriment de la candidate de Mme de Fontenay, il n'en reste pas moins que Virginie Dubois a été beaucoup moins médiatisée que sa rivale. "A l'époque où je faisais les élections, il y avait deux Miss France : une Miss France médiatisée que l'on connaît et une Miss France que personne ne connaissait mais qui, par contre, allait à Miss Monde", explique-t-elle.

En plus d'être peu médiatisée, la jeune femme a été, malgré elle, spectatrice de nombreuses difficultés internes au sein du comité extérieur. "Quand j'ai participé à Miss Monde, c'était la dernière année où le comité de M. Leparmentier envoyait une de ses Miss à un concours international, et très peu de moyens ont été investis pour ma candidature". Les moyens financiers étaient si faibles que, contrairement à Corinne Coman, élue Miss France via le comité de Geneviève de Fontenay, Virginie Dubois n'a reçu aucun cadeau si ce n'est son titre qui lui a permis de participer à Miss Monde.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.