Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire est-il aussi riche que l'ancien ? La fortune de François de Rugy pourrait vous impressionner.
Salaires exorbitants, "châteaux"… François de Rugy est-il vraiment riche ?AFP
Sommaire

François de Rugy est-il vraiment riche : des revenus impressionnants

François de Rugy vient d’être nommé ministre de la Transition écologique et solidaire, à peine une semaine après la démission de Nicolas Hulot. Pour pouvoir remplacer l’ancien animateur, il a du quitter son poste de président de l’Assemblée nationale.

A lire aussi : Remplacement de Nicolas Hulot : qui est l’épouse de François de Rugy ?

Comme tous les ministres du gouvernement – exception faite d’Edouard Philippe – François de Rugy devrait toucher 9 940 euros brut chaque mois. Ce salaire se décompose en trois parties, rapporte LCI : le traitement brut mensuel, l’indemnité de résidence et l’indemnité de fonction.  

Financièrement, le ministre d’Etat perd donc au change : au Perchoir de l’Assemblée nationale, où il était installé depuis juin 2017, il touchait 14 477,17 euros brut mensuels. Cette somme cumule deux revenus différents : l’indemnité de 7 209,74 euros et celle, entièrement défiscalisée, de 7 267143 euros, précise Capital.

Par ailleurs, son statut de quatrième personnage de l’Etat lui offrait également accès un logement de fonction, plusieurs voitures avec chauffeurs, de bureaux pour ses collaborateurs…

Quand il était député, François de Rugy a dévoilé de son propre chef les revenus tirés de l’exercice de ses fonctions parlementaires. En 2011, il indiquait donc, sur son site, gagner 5 132 euros mensuels au titre de son indemnité parlementaire et 682 euros au titre de celle de secrétaire de bureau de l’Assemblée. Il percevait aussi une indemnité de 954  euros en tant que conseiller communautaire. Au total, il estimait donc son revenu mensuel net à 5 454 euros. Soit "plus de trois fois le revenu mensuel moyen perçu par un salarié français".

François de Rugy est-il vraiment riche : possède-t-il un château ?

"Je n’ai jamais hérité ni d’un château ni d’un mandat", déclarait François de Rugy au Monde en septembre 2012, interview dont France Info se fait l’écho. Pourtant, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire a bien du sang bleu dans les veines.

Il est issu de la famille aristocrate de Lorraine : les Goullet de Rugy. Toutefois, indique le site d’information qui tire ses informations d’un portrait réalisé par Libération, ses ancêtres ont fini dans le dénuement après la mort du grand-père paternel de François de Rugy. Il était pilote pendant la seconde guerre mondiale et a été tué au combat en 1942. 

"Je suis fils de fonctionnaires et je n’ai pas d’héritage. Mon patrimoine, c’est moi qui l’ai forgé grâce à mes salaires !", confirme François de Rugy à Slate. Le journal lui confère pourtant "les allures, trompeuses, de son patronyme". Ils vont jusqu’à préciser qu’il "porte beau".

François de Rugy est-il vraiment riche : un rapport particulier à la transparence

Le patrimoine de François de Rugy n’est pas encore disponible sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) : c’est normal. Jusqu’à présent, l’écologiste n’était pas ministre mais président de l’Assemblée nationale. Comme le rappelle Libération, il n’était donc pas soumis aux mêmes contraintes. La loi ne l’obligeait donc pas à dévoiler sa déclaration de patrimoine publiquement.

Pour autant, souligne France Info, François de Rugy milite de longue date pour davantage de transparence dans la vie publique et les cercles politiques. Il s’était donc soumis à l’exercice avant que la loi ne l’y oblige, en 2009, sur son site. En 2013, après l’affaire Cahuzac qui brise la confiance accordée par le peuple à ses représentants politique, il publie l’intégralité de son patrimoine sur son site, comme les autres parlementaires EELV. Malheureusement, la page détaillant ses propriétés n’est plus disponible.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.