Sommaire

La somptueuse fortune d’Alain Juppé : a-t-il abusé de son pouvoir pour s’enrichir ?

Ce n’est un secret pour personne. En 2004, Alain Juppé est condamné à 14 mois de prison avec sursis et à un an d’inéligibilité dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. C’est à cette occasion que l’ancien Premier ministre décide de quitter la France et s’envole pour le Québec. Il y reste deux ans.

Pourtant, comme le rappelle L’Express, Alain Juppé n’a jamais été suspecté d’enrichissement personnel. Il est d’abord mis en examen pour "recel d’abus de biens sociaux" et "prise illégale d’intérêt". Seul ce dernier motif sera retenu par le parquet de Nanterre, en 2003, après huit ans d’enquête. C’est précisément pour cela qu’il est condamné en appel par la cour de Versailles.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.