Ce 7 octobre 2021, la nouvelle édition du Meilleur Pâtissier revient sur M6. Cette année encore, Mercotte et Cyril Lignac vont tester les capacités culinaires de nouveaux candidats dont une qui n'est pas totalement méconnue. Planet vous propose d'en savoir plus sur Véronique Massonneau, l'ex-députée écologiste.
Le Meilleur Pâtissier : qui est Véronique Massonneau, l'ex-députée qui participe à l'émission culinaire ? ©JACQUES DEMARTHON / AFPAFP

Qui est Véronique Massonneau, l'ex-députée écologiste qui particie à l'émission ?

Ce 7 octobre 2021, la 10e saison de l'émission Le Meilleur Pâtissier revient sur M6. Comme chaque édition, les fans du programme retrouveront le mythique duo Mercotte et Cyril Lignac qui mettront à mal la patience des candidats dans des défis culinaires toujours plus surprenants.

Face à eux, de nouveaux candidats venus de toute la France tacheront de remporter la victoire. Cette année, une candidate bien connue de certains Français va faire son apparition. Il s'agit de l'ancienne députée écologiste Véronique Massonneau, élue de 2012 à 2017. Passionnée par la pâtisserie, elle a décidé de tenter sa chance après son retrait de la vie politique comme elle l'a confiée à TV Mag ce 7 octobre. "Avant je cuisinais, comme tout le monde, le gâteau du dimanche, mais après les législatives ratées, j’avais beaucoup de temps et je me suis vraiment mise à la pâtisserie. J’ai acheté des bouquins et j’ai commencé à regarder “Le Meilleur Pâtissier”. Je partageais les émotions des candidats, c’était incroyable", avait-elle confié.

"Arrêtez, je ne suis pas une poule !"

L'ex-députée représentant la 4e circonscription de la Vienne s'était prononcée pour l'ouverture du mariage aux couples du même sexe et avait proposé une loi visant à assurer aux patients le respect de leurs choix de fin de vie. Mais véronique Massonneau s'était surtout fait connaître du grand public lors de son allocution au micro de l'hémicycle. En effet, un député de l'UMP avait imité la poule pendant que Véronique Massonneau parlait au micro. Cette dernière avait alors réagi à ce comportement sexiste : "Ça suffit, mais qui fait ça ? et d'ajouter : "Arrêtez, je ne suis pas une poule !".

Depuis, elle s'était peu à peu retirée de la vie politique. "J’ai accepté il y a un an d’être suppléante aux sénatoriales (...) Ceci dit, quand vous ne militez plus dans un parti, que vous avez disparu du paysage politique, c’est très compliqué de repartir dans une campagne. Je me vois bien dans un rôle de soutien d’un candidat du renouvellement, par exemple, pour des législatives, le mandat de mon cœur.", avait-elle déclaré à La nouvelle république.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.