Prêt familial : venez en aide à vos proches tout en vous protégeant

Achat d’un logement ou d’une voiture, aménagement et travaux, difficultés financières ponctuelles… Si vous décidez de prêter de l’argent à votre enfant ou petit-enfant, veillez à prendre des précautions, bien trop souvent négligées. Un prêt engage en effet un remboursement. Ainsi, dès 1 500 €, pensez à établir un écrit. Au-delà de 5 000 €, il vous faudra, pour vous protéger, déclarer la somme à l’Administration fiscale. Ce gage de paix familiale évitera qu’un prêt non remboursé ne se transforme en don non déclaré... Les points de discorde seront ainsi évités.

Une troisième option d'offre également à vous.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.