Les dégâts causés par l'incendie sont gigantesques. Après l'effroi, l'heure est à présent au bilan : toiture, charpente, flèche de la cathédrale… L'état de l'ensemble de la structure doit être évalué afin d'estimer le coût de sa reconstruction.
AFP

Notre-Dame-de-Paris en feu

Les images de Notre-Dame-de-Paris en feu. Un symbole s’est consumé sous nos yeux. Ravagé ce lundi 15 avril par un terrible incendie, de nombreux dommages s’étalant sur environ 1 000 mètres carrés environ, sont à déplorer. Car si les deux beffrois et les tours ont survécu aux flammes, la flèche, la charpente en bois, baptisée "la forêt", et une partie de la toiture ont été détruites. Des faits confirmés par Gabriel Plus, le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, lors d’un point presse devant le monument : le "violent feu" s’est "propagé très rapidement sur l’ensemble de la toitur", rapporte 20 Minutes.

Un évènement jugé "catastrophique" par Jean-Frédérick Grevet, architecte du patrimoine : "La charpente était d’origine et traversait les siècles depuis 800 ans. On peut la reconstruire, mais d’un point de vue historique c’est une perte irréversible."

"La phase est désormais à l’expertise et c’est pour cette raison qu’un ensemble d’experts examine l’ensemble des structures pour constituer les phases qui suivront, à savoir la consolidation", a noté Gabriel Plus.

Car comme Emmanuel Macron l’a affirmé, Notre-Dame renaîtra de ses cendres : : "Cette cathédrale, nous la rebâtirons !"

Pourra-t-elle pour autant être reconstruite à l’identique ? D’après les dires de l’historien Patrick Demouy sur Europe 1, "la décision reviendra aux spécialistes des monuments historiques : reconstruction à l’identique ou innovation pour ne pas trop charger une structure fragilisée par l’incendie".

Mais combien cela pourrait-il coûter ?

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.