Laeticia Hallyday gravement attaquée. Les habitants de Saint-Barthélémy, grandement inquiétés par les travaux liés à la construction du caveau familial, accusent la veuve du chanteur de vouloir en tirer un profit financier.
Caveau familial de Johnny : bientôt des droits d’entrée ? Cette polémique qui enfle Capture Facebook

Laeticia Hallyday doit de nouveau faire face à une polémique. Après la révélation fin août de l’exhumation du corps de Johnny, par le magazine Public, au profit de la construction d’un caveau familial à Saint-Barthélemy, la guerre continue. Laura Smet s’est en effet une nouvelle fois indignée, via son compte Instagram ce jeudi 19 septembre : "Mon père va être exhumé et je l'apprends par la presse. Quand sera respecté notre lien filial ! Des promesses faites face caméra, mais dans la réalité rien. Son entourage artistique réinventé et on me parle des volontés de mon père ! Son entourage juridique maintenant avec des changements toutes les 3 semaines et un fraudeur aux commandes ! Ça va être long, j'ai le temps et l'énergie, je me battrais pour que l'image de mon père soit à la hauteur de son immense talent".

La fille aînée du rockeur ne semble pas être la seule à s’opposer à ce projet. Les riverains de Saint Barth ont en effet fait part de leurs inquiétudes et portent de graves accusations à l’égard de Laeticia, rapporte Voici.

Caveau familial de Johnny : des concessions libérées pour construire un caveau ?

La colère des riverains gronde. La construction du caveau familial du chanteur implique le transfert de deux tombes voisines vers le cimetière suédois. Selon  Le journal de Saint-Barthélémy, il s’agit des sépultures d'Élizabeth Portelly (décédée en 1854) et de son beau-père, Anastase Portelly (décédé en 1908).

Ces deux figures sont les descendants de John Portelly, une grande personnalité de Saint-Barthélémy, lorsque la Suède détenait l'île. La décision du transfert a été ordonnée par arrêté, ce mardi 17 septembre 2019, par la Collectivité de Saint-Barthélémy. Elle vient en effet de céder la concession à la famille de Johnny.

Le président du conseil territorial de Saint-Barthélémy, Bruno Malgras, conteste toutefois vouloir libérer des concessions pour permettre la construction du caveau. L'objectif est ici de "regrouper dans le cimetière suédois de Public les tombes abandonnées des Suédois enterrés au cimetière de Lorient" et ainsi "libérer de la place pour les futurs défunts", note l'hebdomadaire local.

Les Saint-Barthinois, eux, ne comprennent pas ce regroupement, et ils le font savoir.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Laeticia Hallyday soupçonnée d'avoir caché une partie du patrimoine de Johnny

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.