Tandis que le couple Macron a décidé de séjourner dans l'antre du fort de Brégançon cet été, une question émerge peu à peu. Combien les palais de la République coûtent-ils chaque année ? 

Palais de la République : où les présidents se ressourcent-ils ?

Au fort de Brégançon situé dans le Var, Nicolas Sarkozy avait, en son temps, souvent préféré la maison familiale de Carla Bruni pour se ressourcer loin des tumultes de l'Elysée. François Hollande avait, de son côté et durant son mandat, pris le parti d'ouvrir au public les portes de cette résidence d'État utilisée comme lieu officiel de villégiature.

Mais aujourd'hui, Emmanuel Macron a, semble-t-il choisi de renouer avec les traditions et de se rendre à Brégançon pour passer quelques jours au vert à l'occasion des vacances d'été.

Une tradition qui remonte, comme le souligne LCI, à 1968. Date à laquelle le général De Gaulle avait décidé d’en faire la résidence d’été des présidents.

A lire aussi : Patrimoine des ministres : c'est la cata pour certains !

Palais de la République : un entretien de plus de 200 000 euros par an

Le fait est qu'au-delà de l'illustre fort de Brégançon, d'autres demeures sont également dédiées à cet usage présidentiel. Mais les bâtisses en question – à l'instar de l'hôtel de Marigny, du palais de l'Alma, ou bien encore du pavillon de la Lanterne – ont un coût. Parfois ultra conséquent. Le fort de Brégançon coûte à lui seul, chaque année, plus de 200 000 euros, indique la Cour des comptes. Soit plus de 600 euros par jour afin de payer l'entretien, le personnel et les charges, poursuit LCI.

Palais de la République : 100 millions d'euros pour les réaménager ?

Et si le fort de Brégançon est ouvert au public moyennant un ticket d'entrée de 10 euros, ce n'est pas le cas du Pavillon de la Lanterne, par exemple, dont le montant de l'entretien avoisinerait les 260 000 euros par an. Et si, tel que le souligne LCI, ce budget reste entièrement à la charge de l'Etat, il semblerait que, dans les années à venir, le réaménagement de ces demeures nécessite de débloquer une somme de près de 100 millions d'euros. Reste à déterminer qui paiera la note au final...

En vidéo - Une semaine en Côte d’Azur: visite du fort de Brégançon

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.