Vidéo associée: 

Publié le 08/02/2017

Nicolas Canteloup dérape sur l'agression de Théo : "Amis gays, pas la peine de venir à Aulnay"

Corps: 

Nicolas Canteloup a choqué les auditeurs et la rédaction d'Europe 1 ce matin avec sa Revue de presque quotidienne. L'humoriste est revenu sur l'agression et le viol de Théo par des policiers à Aulnay-sous bois et a déclaré, en imitant François Hollande : "Amis gays, ce n'est pas la peine non plus de chercher un deux-pièces sur Aulnay centre, la police ne recommencera plus. C'était un accident, pas une pratique courante sur Aulnay-sous-bois". 

Après avoir évoqué le mariage gay, il continue en ajoutant : "Avec cet épisode de la matraque, si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque... Eh bien ils pourront, grâce à moi, s'épouser en toute légalité !" 

La blague n'est pas très bien passée. La Société des rédacteurs d'Europe 1 a réagi dans un communiqué évoquant son "indignation" et un "malaise réel au sein de la rédaction". 

Théo, agressé jeudi dernier, est toujours à l'hôpital où il se remet de sa violente arrestation. Il souffre de blessures graves ayant entraîné une ITT de 60 jours. 

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet