Avec le système du tiers payant concernant la Sécurité sociale et les mutuelles, les patients n'ont pas besoin d'avancer les frais engagés auprès des professionnels de santé. C'est, pour les premiers, une facilité d'accès aux soins et, pour les seconds, une garantie de paiement.

À quoi sert le tiers payant ?

Visite chez votre médecin généraliste pour le petit dernier qui est tombé malade, passage à la pharmacie, analyses à effectuer en laboratoire.... La plupart des professionnels de santé sont directement payés par la Sécurité sociale et votre mutuelle familiale si vous disposez de la carte de tiers payant. Seul le reste à charge éventuel (dépassement d'honoraires, participation forfaitaire de 1 €, franchise médicale pour les médicaments, forfait hospitalier, actes paramédicaux et transports sanitaires...) est à régler.

Publicité
Publicité

Qui peut bénéficier du tiers payant ?

Le tiers payant est automatique pour certaines catégories de personnes, comme les bénéficiaires d’une aide au financement d'une mutuelle familiale ou individuelle (couverture maladie universelle complémentaire, aide au paiement d’une complémentaire santé, aide médicale de l’État). Les malades atteints d’une affection de longue durée (ALD), les personnes hospitalisées dans un établissement conventionné par la Sécurité sociale, les victimes d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail et les bénéficiaires de l'assurance maternité sont également dispensés d'avance de frais.

Mutuelle familiale et tiers payant

Pour les autres catégories, il existe des mutuelles familiales qui proposent contractuellement le tiers payant. Celui-ci s'applique alors de façon automatique quand vous allez chercher vos médicaments à la pharmacie ou lorsque vous êtes hospitalisé. En revanche, en ce qui concerne certains frais chez le dentiste ou chez l'opticien, vous devez contacter votre mutuelle au préalable pour faire une demande du dispositif de tiers payant.