Le décès d'un proche implique de réaliser de nombreuses formalités administratives. La résiliation d'un contrat de mutuelle fait partie de ces dernières et nécessite de suivre certaines procédures.

Les papiers à fournir à la mutuelle

Lorsque le titulaire d'un contrat individuel de mutuelle santé décède, c'est à son conjoint ou à son "porte-fort" de réaliser les démarches de résiliation de mutuelle. Ce dernier doit alors fournir un certain nombre de pièces justificatives:- un acte de décès;- un certificat d'hérédité avec attestation successorale (ou mention de porte-fort);- une déclaration de porte-fort remplie et signée par le bénéficiaire;- le RIB du porte-fort (ou du notaire);- les bordereaux de la Sécurité sociale attestant des prestations prodiguées au défunt avant sa mort.

Publicité
Publicité

La lettre de résiliation de mutuelle

La lettre de résiliation de mutuelle après le décès d'un proche permet de:- résilier le contrat de mutuelle;- demander le versement du capital-décès le cas échéant;- obtenir des informations sur les allocations versées à la suite du décès;- demander le remboursement des soins prodigués au défunt avant sa mort.Ce document est impérativement à envoyer en lettre recommandée avec accusé de réception. Il doit contenir les coordonnées du proche qui s'occupe de la résiliation ainsi que les informations sur le défunt (numéro de contrat, nom, prénom, date et lieu de naissance et date de décès).À tout moment, vous pouvez faire appel à un avocat si vous avez besoin d'aide dans vos démarches.