A deux jours du premier tour des élections municipales, les sondages donnent des résultats serrés dans certaines villes. Le Point avec Planet.fr.
Municipales 2014 : ces villes où les scores promettent d’être serrés©AFPAFP
Sommaire

Paris

Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Anne Hidalgo (PS) s’affrontent à Paris. L’enjeu est de taille pour la candidate de l’opposition qui espère bien reprendre la capitale aux socialistes. Elu en 2001, puis réélu en 2008, Bertrand Delanoë est le premier maire de gauche de la capitale. Selon un dernier sondage BVA pour le Parisien, l’ancienne ministre perdrait le combat contre l’adjointe du maire actuelle.  Au premier tour, Anne Hidalgo l’emporterait avec 37% contre 35% pour NKM, et au second tour avec 53% des voix contre 47%.

Marseille (Bouches-du-Rhône)

A Marseille, le candidat socialiste Patrick Mennucci espère déloger Jean-Claude Gaudin, le maire UMP de la ville depuis dix-huit ans (1995). Mais la tâche s’annonce quelque peu difficile selon un sondage CSA, lequel donne l’édile sortant vainqueur au second tour. Jean-Claude Gaudin recueillerait 43% des suffrages contre 41% pour son rival socialiste et 16% pour le candidat frontiste, Stéphane Ravier.

Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais)

Fief du Front National, Hénin-Beaumont ira-t-elle entre les mains du parti d’extrême droite ? C’est certainement ce qui va se passer si l’on en croit le dernier sondage Ipsos-Steria pour France 3 Nord-Pas-de-Calais. Celui-ci conforte en effet l’avantage du candidat frontiste Steeve Briois (52%) face à son adversaire, le maire sortant DVG Eugène Binaisse (48%). A noter : en cas de triangulaire, le FN remporterait une victoire "encore plus nette" avec 49% des voix contre 42% pour DVG et 9% pour Gérard Dalongeville

Strasbourg (Alsace)

A Strasbourg, la tendance est très serrée. Selon le dernier sondage publié mercredi par Ipsos-Steria pour France3, le maire sortant PS Roland Ries et la candidate UMP Fabienne Keller serait tous les deux crédités de 50% des suffrages. En cas de triangulaire, ce serait cependant le candidat socialiste qui l’emporterait avec 48% contre 45% pour sa rivale et 7% pour le candidat FN Jean-Luc Schaffhauser.

Forbach (Moselle)

Florian Philippot, prendra-t-il sa revanche aux élections municipales ? Après avoir perdu les législatives dans la 6e circonscription de Moselle en 2012, le vice-président du FN serait sur le point de remporter les municipales à Forbach. Selon un sondage Ifop pour Europe1 publié le 25 février dernier, le candidat frontiste arriverait en tête du premier tour avec 35% des voix. Il devancerait ainsi le maire sortant PS, Laurent Kalinowski (33%).

Reims (Marne)

La donne a récemment changé à Reims. Alors qu’un premier sondage CSA pour BFMT TV dévoilé en février dernier donnait le candidat du centre et de la droite, Arnaud Robinet, gagnant face à la maire sortante PS Adeline Hazan, un nouveau sondage Ipsos-Steria pour France 3 Champagne-Ardenne publié mercredi donne une tendance complètement inversée. Selon lui, avec 46% des intentions de vote, la liste PS l’emporterait en effet au second tour face à la liste UMP-UDI-MoDem (42%) et le Front National représenté par Roger Paris (12%).

Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Nancy pourrait être le théâtre de l’une des rares bascules en faveur de la gauche lors de ces élections municipales. Ancrée au centre-droit depuis 30 ans, la ville pourrait en effet finir entre les mains de la gauche à l’issue du second tour. Les récents sondages donnent la liste PS-PC-PRG-EELV de Mathieu Klein gagnante avec 41 % au premier tour pour Mathieu Klein contre 40 % à la liste UDI-UMP-Modem de Laurent Hénart (dans le plus récent, réalisé par Ipsos), et 51 % contre 49 % au second.

Avignon (Vaucluse)

Avignon fait également partie des quelques communes qui pourraient opérer un virage à gauche. Le dernier sondage Ifop pour Europe 1 et La Provence semble en effet confirmer cette tendance et donne toujours la candidate PS, Cécile Helle, gagnante avec45% des suffrages au second tour dans le cas d’une triangulaire. Les listes UMP-UDI et FN-RBM rassembleraient quant à elles respectivement 30% et 25% des voix.

Vidéo sur le même thème : vers une forte abstention aux élections municipales ?

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.