Agacé du traitement que TF1 a accordé à son parti, le leader du Front de Gauche est parti précipitamment.
Jean-Luc Mélenchon quitte le plateau de TF1© Capture/TF1

"Allez au revoir". Jean-Luc Mélenchon, agacé que les résultats du Front de Gauche ne soient pas systématiquement communiqués, s'est fait remarquer hier soir en quittant le plateau de TF1 juste avant que les présentateurs ne rendent l'antenne.

Le rictus gêné de Claire Chazal traduit le malaise laissé derrière lui par le leader du Front de Gauche, habitué des coups de sang face à la presse.

La chaîne quant elle soutient que c'est le duplex réalisé avec Anne Hidalgo qui a énervé l'ancien socialiste, imputant ainsi à la candidate à la mairie de Paris la responsabilité du départ précipité de Jean-Luc Mélenchon.

"Désaveu pour la gauche"

Avant cet "incident", Jean-Luc Mélenchon avait évoqué un "désaveu" pour la gauche ainsi que l'expression de "la grosse colère du peuple français" en réaction à la poussée du Front National. Il indique également à l'antenne "j'observe que le Front de gauche, lorsqu'il est présent sous cette étiquette ou lorsqu'il est allié avec Europe Ecologie-Les Verts, fait à peu près partout des bons scores à deux chiffres" constatant alors un "rééquilibrage" des forces de gauche.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.