Le vignoble sud-africain est l’un des plus vieux du Nouveau Monde. Il a été implanté au XVIIème par des Huguenots français. Sa bonne réputation récente est le résultat de dix années de mutation engagées dès 1994 à la chute du régime de l'apartheid. 95% des vins sud-africains sont produits dans la province du Cap avec une particularité : le Pinotage, un métis de Pinot Noir et de Cinsault présent uniquement en Afrique du Sud, à Stellenbosch, le centre névralgique de la viticulture sud-africaine.