Publicité
Publicité

Depuis le mois d’octobre, les mâles hulotte poussent la chansonnette pour délimiter leur territoire d’éventuels concurrents. Hululements et sortes de « kewick » résonnent dans la forêt. Grinçant, proche parfois du miaulement, ce cri a valu à la hulotte son autre nom de chat-huant....