La croisière en Asie promet une expérience extraordinaire, avec des voyages par la mer mais aussi via les fleuves. Les croisières sur le Mékong ou encore l'Irrawaddy sont très prisées. Découverte.  
©Costa

L’industrie de la croisière, en plein essor au niveau mondial, connait un développement particulièrement significatif en Asie. Le nombre de passagers a bondi de 34% entre 2012 et 2015 pour dépasser les 2 millions de croisiéristes l’an dernier. Et ce chiffre devrait être multiplié par trois dans les 10 prochaines années. Nombre de vacanciers locaux se laissent séduire par les voyages maritimes et les compagnies déploient dans la région de plus en plus de navires, la flotte exploitée l’an dernier en Asie dépassant les 50 paquebots. Certains sont dédiés au marché local, alors que d’autres s’adressent à une clientèle internationale souhaitant découvrir les beautés de la Chine, du Japon, du Vietnam, ou encore de l’Indonésie, de la Thaïlande, de la Malaisie et de la Birmanie. Des voyages par la mer mais aussi via les fleuves, les croisières sur le Mékong et l’Irrawaddy étant notamment très prisées.

Publicité

Costa présente en Chine depuis 2006

Parmi les grandes compagnies présentes en Asie, Costa Croisières a été pionnière en étant la première à positionner dès 2006 un navire en Chine. Depuis, l’armateur italien ne cesse de se renforcer localement, avec l’arrivée cette semaine d’un quatrième paquebot, le Costa Fortuna, qui sera suivi l’an prochain par une unité supplémentaire, le Costa neoRomantica. Avant de rejoindre Shanghai, ce dernier proposera d’ailleurs une superbe croisière de 23 jours au départ de Port-Louis (île Maurice) le 18 mars 2017, ponctuée d'escales à Victoria (Seychelles), Malé (Maldives), Colombo (Sri Lanka), Phuket (Thaïlande), Singapour, Da Nang (Vietnam) et Hong Kong.

Publicité

Deux navires neufs spécialement conçus pour ce marché

Le développement du marché asiatique est tel que Costa fait partie des opérateurs à avoir décidé de construire pour la première fois des navires spécialement conçus pour la clientèle locale. Deux grands paquebots de 135 500 tonneaux de jauge et d’une capacité de 4200 passagers ont, ainsi, été commandés récemment aux chantiers italiens Fincantieri. Ils entreront en service en 2019 et 2020 et seront basés à l’année en Chine.