Une route permettant de relier la Sibérie à l’Alaska, vous y croyez ? C’est pourtant bel et bien le projet fou d’un Russe.  

La Russie envisagerait de construire une route et un chemin de fer permettant de relier l’Europe et les Etats-Unis, selon The Siberian Time, repris mercredi par le Journal de Montréal. "Vladimir Yakounine, qui est à la tête de la compagnie de chemins de fer en Russie, en a fait l’annonce lors d'une rencontre de l’Académie des sciences de Russie", rapporte le journal canadien.

Concrètement, le projet propose de prévoir une route à partir de la Sibérie jusqu’à la ville de Nome, en Alaska, qui n’a jusqu’à présent aucun système routier. Cela permettrait alors de relier les deux continents. Selon CNN, un voyage imaginaire en voiture entre Londres et New York couvrirait alors 20 777 kilomètres, précise le Journal de Montréal.

Un pont ? un tunnel ?

Rien n’est toutefois encore acté et aucune information n’a encore été donnée sur le type de projet (pont, tunnel…). Encore faudra-t-il trouver le financement nécessaire au projet, qui ne coûterait pas moins de trois milliards de dollars, a indiqué Vladimir Yakounine lors de son annonce.

Publicité
Le responsable de la compagnie de chemins de fer russe y croit en tout cas très fortement. "Si le projet marche, il devrait, en plus d'accélérer le développement de la Sibérie et de l'Extrême-Orient russe, engendrer la création de 10 à 15 nouvelles industries, de nouvelles villes et de nombreux d'emplois", précise le site Atlantico.fr.

En imagesPhotos : les routes les plus périlleuses du monde

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité