La sonde Rosetta a pu envoyer sur Terre une nouvelle photo de la comète Tchourioumov – Guérassimenko. Et cette fois, l'image est en couleur.
©ESA/Rosetta/Osiris - photo de l'American Geophysical Union

Si le robot Philae est entré dans une phase d’hibernation depuis la mi-novembre, la sonde spatiale européenne Rosetta poursuit son travail en orbite autour de "Tchouri". À l’aide du système d’imagerie Osiris, l’engin a pu photographier pour la première fois, en couleur, la comète 67P Tchourioumov – Guérassimenko, relate Le Huffington Post.

À lire aussi - Rosetta : Philae s'est mis en veille après avoir accompli sa mission

Le cliché a été publié par l’American Geophysical Union alors qu'il  s’apprête à démarrer son congrès annuel à San Francisco. La comète, loin d’être grise anthracite comme se l’imaginaient les scientifiques, est de couleur "rouge poussiéreux", à l'instar de notre voisine Mars.

D'autres clichés à venir 

La photo est en réalité le résultat de trois clichés pris avec des filtres de couleurs différentes : rouge, vert et bleu. La combinaison des trois donne ensuite cette couleur particulière. La comète et Rosetta se déplaçant à grande vitesse (55 000 km/h), l’image manque cependant de netteté.

À lire aussi -Mission Rosetta : des problèmes techniques viennent perturber la fête

Comme le rapporte Le Huffington Post, l’Agence spatiale européenne a d’ores et déjà annoncé que d’autres clichés, à des résolutions plus hautes, seraient publiés à partir du 18 décembre.

 Vidéo sur le même thème - La sonde Rosetta a fait six milliards de kilomètres pour rencontrer cette comète 

Jouez au jeu concours de La Banque Postale et tentez de remporter un chèque cadeau d'une valeur de 500€.

Mission Rosetta : l'atterrissage en images

Ce mercredi 12 novembre, après avoir traversé près d'un milliard de kilomètres dans l'espace, la sonde Rosetta de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a largué son atterrisseur à la surface de la comète 67P Churyunov-Gerasimenko (67P/T-G) à 9 heures 35. Philae, l’atterrisseur en question, va devoir accomplir le premier atterrissage sur comète de l'histoire de l’Humanité aux alentours de 17 heures.

Voir le diaporama
Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !