Une ex-tempête tropicale se dirige vers la France. Quelles seront les conséquences de cette perturbation sur le pays ?

L'ex-tempête tropicale Sébastien arrive sur le territoire français. Cette violente perturbation qui est née au nord-est des Antilles vendredi dernier menace l'Hexagone. Elle se dirige vers l'ouest de la France entre ce mardi et jeudi 28 novembre 2019. Un fait exceptionnel pour un mois de novembre, rapporte le site La Chaîne Météo

La tempête Sébastien est à surveiller durant trois jours

Même si elle ne présente pas de dangerosité particulière, la perturbation reste tout de même à surveiller. En effet, la puissance de la tempête devrait diminuer lors de son entrée dans la Manche mais les vents seront néanmoins forts sur la côte charentaise dès aujourd'hui (jusqu'à 100 km/h). 

D'ailleurs, la façade atlantique et les côtes de la Manche seront elles aussi exposées à ces rafales. Elles pourraient atteindre 90 km/h à 100 km/h sur la côte et 70 à 80 km/h dans les terres. Les vents se renforceront en fin de journée sur toute la façade atlantique et atteindront leur maximum dans la nuit de mercredi.

Les côtes de la Manche touchées par la tempête dès mercredi

Le rapprochement de la dépression et son évolution le long du littoral anglais entraîneront "un fort resserrement du gradient de pression en Manche", explique La Chaîne Météo. Ce phénomène provoquera une perturbation importante au niveau des côtes de la Manche, entre la pointe du Cotentin et la côte d'Opale.

Attention ! Les coefficients de marées seront élevés à cause de la tempête Sébastien. "La mer deviendra forte à grosse au large avec un risque modéré de submersion littorale au moment de la pleine mer, notamment celle à Saint-Malo à 18h54 mardi et mercredi à 19h37. Dans le golfe de Gascogne, la hauteur des vagues pourrait atteindre 4 à 6 mètres", explique le site météorologique.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.